Le pied dans la porte…

Pourquoi diable se présenter aux élections cantonales, en orange qui plus est?
Masochisme, envie de se prendre des coups pour rien?
Pourquoi se démener comme de beaux diables pour zéro résultat,risquer de faire peut être même moins de 5 % et ne pas voir ses frais de campagne remboursés?

Mais… pour mettre le pied dans la porte, pardi!
Certes c’est une stratégie risquée en tongs, mieux vaut enfiler rangers, doc’s martin’s ou autres chaussures de sécurité…c’est pas une ballade de tourisme!C’est qu’on pourrait bien y laisser, un orteil, comme ça, bêtement…, si on ne prends pas toutes ses précautions!

Comme tout le monde, nous ne sommes pas dupe…nous constatons bien que la vie politique est bloquée, verrouillée
( les WC étaient fermés de l’intérieur), fermée comme une huître …et une huître, c’est quand même pas très beau, vu de l’extérieur, qui dira le contraire, à part zézétte ( du père noël est une ordure) qui en décore son salon,tous les goûts sont dans la nature, ma pôvre dâme…

Donc, notre huître, fermée, moche, noirâtre, peu ragoutante…Que je l’observe sous toutes ses coutures, j’ai du mal à distinguer sa droite de sa gauche…éventuellement un haut, un bas…J’observe bien quelques parasites solidement accrochés aux coquilles…. suivant comment je la positionne, plus de matière à droite, plus à gauche…on voit bien, quand même, deux parties distinctes: aller, je vais faire scientifique, je vais nommer ce que j’observe: la grosse valve sarkozézette, et la petite Sarko-oui-oui…le gros problème , c’est de l’ouvrir….

Bien sur, auparavant, on peut se poser la question, pourquoi l’ouvrir? Si c’est pour trouver de la vase, voir un cadavre en décomposition bien puant…bof…

….mais nous, nous savons que nous pouvons y trouver une perle, surtout si on a pris bien soin, auparavant, d’y introduire un minuscule corps étranger, une petite lueur d’espoir ….un petit bon sens politique, un petit brin d’humanité ( j’ai bien dit brin d’humanité, pas feuille du journal: l’huma!)

…donc comment l’ouvrir, cette fameuse huître?
En y introduisant une robuste lame bien aiguisé, et paf, d’un coup sec, petit mouvement de rotation du poignet, et hop, c’est fait…C’est juste un coup à rattraper…La stratégie du pied dans la porte….

Alors, je vous raconte pas le bonheur, en découvrant la perle… …La chair de la bête, d’ordinaire comestible, du coup, mieux vaut s’en méfier…En effet, une huître, faut pas la garder trop longtemps, sinon, on risque l’intoxication…donc, principe de précaution oblige, poubelle, avec les deux valves qui du coup, perdent de leur intérêt..(.sauf pour Zézette)
tous les goûts sont dans la nature, , ma pôvre dâme…

Et après, la perle?
Une perle , en bon français, ça se cultive, ça réfléchit, resplendit de mille reflets, dans toutes les directions..c’est rond, en général, ou alors un en goûte d’eau, mais bien malin qui peut en distinguer la droâte de la gôche…

Vous me direz, je connaît des perles roses, des perles noires, mais une perle orange, jamais vu ça!

Et je vous répond, vous zavez bien raison, mais si vous êtes un peu curieuse, ma pôvre dâme, vous allez p’tét bien vous laisser tenter par l’expérience, et, en glissant vot’ pt’t bultin, mettre le pied dans la porte ( Là, je vous rassure: correctement chaussée, vous ne risquez rien)

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email

À propos de toda

Militante modem depuis le début des dernières présidentielles, suite aux discours de F.B.( j'étais auparavant "fan" des discours politiques de Victor HUGO) passionnée de métaphysique et de symbolisme,lectrice de René Guénon et de Kalil Gibran entre autres, j'aime dire que je viens de mon jardin et de ma bibliothèque ;4 enfants +un petit fils Grec;institutrice retraitée, panarchiste et démocrate, libérale (bastiat)
Cette entrée a été publiée dans ARTISTES, des spiritualités différentes. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le pied dans la porte…

  1. Mamouchka dit :

    Pour la couleur de la perle, ce n’est qu’une question de qualité de l’eau et d’oligoéléments… Les « couleur saumon » sont très rares…comme vous !
    Pour l’ouverture de l’huitre, c’est comme les moules : l’eau bouillante ! Mais faut aimer manger chaud ! Il faudrait demander à « l’aubergiste » …

    Mamouchka.

Laisser un commentaire